sopk et ostéopathie

Le syndrome d’ovaires polykystiques (SOPK)

Qu’est-ce que le SOPK ?

Le syndrome des ovaires polykystiques alias SOPK est lié à un dérèglement hormonal qui modifie le fonctionnement du système ovarien. La production des follicules ne se déroulent pas jusqu’au bout. Ceci entraîne une raréfaction voir une absence d’ovulation. Cette pathologie touche une femme sur dix et se reconnait par différents symptômes.

 

Quels symptômes ?

Tout d’abord, les femmes atteintes du SOPK ont une hypofertilité voire une infertilité puisque le processus d’ovulation ne va pas jusqu’au bout et l’ovaire relâche peu ou pas d’ovule.
Ensuite, on peut noter une hyperandrogénie lié à une production de testostérone plus importante que chez une femme en bonne santé. Cette surproduction de testosterone vient bousculer l’équilibre hormonal et provoque une hyperpilosité, de l’acné, etc.
Pour finir, associé au dérèglement hormonal, il y a également un dérèglement métabolique qui favorise le diabète et la prise de poids ainsi que l’hypertension. Ce dernier point est important car cela prédispose les patientes à des risques cardio-vasculaires. Ces symptômes sont essentiels à repérer et à prendre en charge.

 

 

L’ostéopathie et le SOPK

Votre ostéopathe à Grenoble peut améliorer les douleurs articulaires et les douleurs de dos liés à la prise de poids qui est favorisé par la maladie. L’ostéopathe ne traite pas cette pathologie mais peut accompagner les patientes dans leur quotidien en mobilisant les différents tissus (viscères, ligaments, fascias, tendons, etc.) et le système articulaire mais aussi en travaillant sur les systèmes circulatoires (vasculaire et lymphatique).

 

Que faire après le diagnostic de SOPK ?

Cherchez des professionnels concernés sur Mapatho.com

Si vous êtes atteinte de SOPK voici quelques pistes que je vous conseille.

 

Lectures sur le SOPK

  • SOPK et infertitlité, et si on en parlait ? de  Priscillia Desbiolles qui y décrit le SOPK sans tabou, simplement et de façon bienveillante sans rien vous cacher.

 

Associations à découvrir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page